Logo A prendre en main

Approvisionnement en Eau potable – Douala – PK11
(Cameroun)

Un projet à prendre en main

Le droit à une eau potable propre et de qualité et à des installations sanitaires est un droit de l'homme, indispensable à la pleine jouissance du droit à la vie" - Déclarations du 28 Juillet 2010 de l’ONU.
Dans le quartier de PK11, plus de 4000 personnes n’ont pas accès à l’eau potable.

Introduction

africa-map

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé…

%

des populations de l’Afrique Subsaharienne n’ont pas accès à l’eau potable.

Informations

Le quartier de PK 11 se compose de

habitants et e situe dans le Nord Est de Douala.
C’est également dans cette ville que se situe le plus grand port du pays et l’un des plus importants d’Afrique Centrale.
L’agglomération s’étend sur deux rives du fleuve Wouri.


des habitants ne sont pas connectés au réseau de distribution d’eau potable.

DOUALA
africa-zoom

Processus

Etudier ou boire?

Au Cameroun, c’est aux plus jeunes qu’incombe la tâche de ramener l’eau au sein du foyer. Le temps nécessaire à l’acheminement de l’eau étant estimé à 2 heures environ il va sans dire que leur scolarité est mise en péril.

En savoir plus

Financement

Le coût des travaux s’éleve à :


Abonnement mensuel par famille

0,24€

Entretien

En cas de casse ou problèmes, un technicien est chargé des réparations sur place.

final pipe

Caisse
Commune

Chaque famille inscrite au programme bénéficiera alors d’un accès illimité à la pompe en échange de 24 centimes de participation mensuelle à la caisse commune. Cette dernière sert à l'entretien de l’installation et à la rémunération de l’agent en charge de celle-ci.

”Les petits ruissaux font les grandes rivieres”

« Unir nos forces et nos ressources »

« Une goutte d’eau suffit pour créer un monde »

L'association en quelques mots

A-Prendre en main est une association de loi 1901 dont l’objet est de promouvoir et soutenir l’aide au développement économique et social des populations défavorisées en prônant leur —autonomie—. Les projets menés auront pour ambition de favoriser l’éducation des jeunes et/ou de participer à l’essor socio-économique des populations. Elle a été créée en Janvier 2016 à l’initiative de Loïc Basseeck, Cédric Tchamen et Fabien Buchet.

« Tout est parti d’un projet de voyage en 2014 à Douala (Cameroun) : Fabien et moi avions 46 kg de bagages non utilisés. Cela nous a donné l’idée de collecter des fournitures scolaires à Paris afin de les distribuer à des jeunes de Douala. Nous ne pensions pas avoir un tel impact. Les sourires des jeunes rencontrés nous ont donné la volonté d’en faire plus. Après plus d’une année d’hésitation et de discussion, nous décidons avec Cédric de créer une association. Celle-ci a pour vocation de donner à des jeunes, issus de milieux défavorisés, les moyens de disposer de leur destin »
– Loïc

"Diversité, Respect, Volonté d'aider, Partage."

Notre approche

Implication locale

Nous tenons particulièrement à impliquer dès le début de nos projets les populations bénéficiaires en leur qualité d’usagers : leur mobilisation et leur participation permettra de les responsabiliser face à la prise en charge de leur besoin.

Autonomie des populations

En plus du financement alloué à la mise en place des projets, les populations bénéficiaires seront formées et accompagnées afin d'inscrire cette initiative durablement.

Développement

Nous avons à coeur de favoriser une dynamique locale grâce à laquelle les populations pourront aisément développer une activité économique, sociale et éducative. Chaque personne pourra ainsi avoir la possibilité de se prendre en main


Un projet à prendre en main...

Approvisionnement en eau potable

Douala - PK11

Cameroun

Contexte

En Afrique Subsaharienne une personne sur trois n’a pas accès à l’eau potable.

Pour notre premier projet, nous voulons implanter deux pompes à eau dans une localité au Cameroun, où le besoin est particulièrement préoccupant.

En effet, dans un quartier de Douala – PK11, composé environ de 5000 habitants, 80% des habitants ne sont pas connectés au réseau de distribution d’eau potable. Pour couvrir leur besoin en eau, certains habitants n’ont d’autre choix que de se ravitailler auprès de sources d’eau impropres à la consommation. Cela est la source de plusieurs maladies hydriques rencontrées localement : diarrhée, dysenterie amibienne, choléra, typhoïde etc.

Le projet d’approvisionnement en eau potable permettra :

  • aux habitants, dans leur généralité, de vivre dans de meilleures conditions en réduisant les risques d’apparition et de propagation de maladies d’origine hydrique
  • aux jeunes enfants, sur qui repose la tâche de la collecte de l’eau, de consacrer plus de temps à leur scolarité
  • aux femmes de pouvoir mener une activité économique

Objectifs chiffrés

  • Augmenter de 40% le taux de couverture en eau potable de la commune : 1600 personnes bénéficieront directement de la mise en place de l’approvisionnement en eau potable.
  • Fournir au minimum 10L d’eau potable par jour et par personne
  • Garantir l’entretien de la pompe à eau en faisant participer chaque famille bénéficiaire à hauteur de 0,24€ par mois (150 Franc CFA).
  • Créer 1 emploi rémunéré – une personne chargée de l’entretien et de la maintenance des pompes à eau

Coût du projet

Le coût du projet est de 26 000€. Les activités prévues :

  • Etude de sol
  • Travaux de forage
  • Equipement – Développement air lift – pompage d’essai
  • Achat et installation des pompes ( (2 pompes prévues)
  • Structure clôture de sécurité de l’ouvrage
  • Construction puisard – installation chaîne – caisse à outils
  • Traitement et désinfection du forage
  • Prélèvement et analyse physico-chimique de l’eau
  • Constitution d’un comité de gestion
  • Formation délivrée par le Prestataire ETS MBAKOP & FILS au comité de gestion
  • Déploiement d’une formation aux jeunes et femmes aux règles d’hygiène et de salubrité
  • Dépliants pour sensibilisation des populations

Date de réalisation

La mise en oeuvre du projet est prévue au 31/10/2017. Un voyage est prévu en Mai 2017 pour prendre contact avec les populations locales en présentiel et présenter en détail le projet. Par la suite, 2 membres de l’association se rendront sur place en Octobre 2017 (2 semaines avant l’ouverture des pompes à eau) pour suivre les travaux (durée de 10 jours) et dispenser les formations.

Les actualités

Tournoi de Foot APEM

APEM

Nous organisons un tournoi de foot à 5, le 30/06/2018 à partir de 10h30 ! Si tu veux t'inscrire : Ecris-nous : a.prendre.en.main@gmail.com Envoie nous un SMS : 0624119326

Plus qu'un pas pour une pompe à eau !

A-PEM

Grâce à la donation de 1350€ de la paroisse St Jacques, d'une startup, plusieurs particuliers et à plusieurs événements organisés. Nous avons désormais plus de 50% du budget levé pour la mise en place d'un point d'eau. La route reste longue cependant, nous sommes heureux du chemin parcouru. Objectif : mise en oeuvre du projet en Novembre 2017. Merci pour votre soutien!

67% des Camerounais non desservis en eau potable : les remèdes au fléau

Louis-Marie Kakdeu, PhD & MPA

Le Cameroun possède l’un des premiers réservoirs d’eau souterraine et d’eau de surface en Afrique selon la FAO. Dans le pays, le nom de l’essentiel des départements administratifs est en général celui du cours d’eau qui l’arrose. Pourtant, le taux de desserte en eau potable était de 33% en 2010 selon la BAD, comparé à un pays sahélien comme le Sénégal où ce taux était de 98% en milieu urbain et de 82% en zone rurale. En clair, 67% de Camerounais n’étaient pas connectés au réseau d’adduction d’eau et étaient exposés à tous risques de santé et autres spéculations de prix pratiquées par les gérants des fontaines. Le taux moyen de prévalence des maladies liées à l’eau et à l’assainissement est de 19%.

Maria-Victoria

Membre

Maria-Victoria exerce aujourd’hui dans une direction financière au sein d’un groupe américain basé à Paris. Elle a toujours été intéressée par le secteur associatif.

Maria-Victoria

Hanane

Responsable Communication

Elle est marocaine et travaille en tant que Contrôleur financier au sein d’un Grand Groupe à Paris. Elle a rejoint l’association pour donner à travers son engagement un sens à la vie des autres et aussi à la sienne.

Hanane

Loïc

Président & Co-Founder

Né au Cameroun, il est ingénieur et titulaire d’un master 2 en Management. Il travaille comme consultant indépendant auprès de grandes Entreprises dans l’Énergie.

Loïc

Annaëlle

Responsable Com' Adjointe

Le choix de participer au projet d’A-prendre en main a été une évidence, car depuis longtemps l’intérêt d’Annaëlle est de s’engager dans des initiatives associatives.

Annaëlle

Estefania

Membre

Cette espagnole travaille comme Kinésithérapeute à Paris depuis plusieurs années. Sa principale motivation, c’est de donner les moyens aux autres de se remettre debout et d’avancer seul. Elle a rejoint l’association dans l’optique d’améliorer la qualité de vie des personnes défavorisées.

Estefania

Cyrielle

Sécrétaire générale

Idéaliste par essence, elle quitte son Cameroun natal avec un seul objectif: devenir une femme aux services des autres. A cette fin, elle entreprend des études en sciences sociales et en gestion pour mieux comprendre l’Homme et ses interactions.

Cyrielle

Fabien

Co-Foundateur

Diplômé de l’Ecole Polytechnique et Docteur en Chimie, Fabien a acquis une forte expérience en gestion de projet, en organisation et développement de projets innovants avec son expérience dans le conseil.

Fabien

Cédric

Trésorier & Co-Foundateur

Né au Cameroun, Cédric est ingénieur et titulaire d’un master 2 en Management des systèmes d’informations. Il a acquis une forte expérience en conduite de projet dans le secteur bancaire

Cédric

Benny

Membre

Ingénieur en Mécanique. Benny a déjà participé à des aventures associatives.

Benny

Réné

Chef de Projet Cameroun

Diplômé de droit et de management, René a acquis une solide expérience dans le domaine de la communication. Il a travaillé notamment pour une organisation internationale et a collaboré avec de nombreux médias

Réné

Restons en contact

De jour comme de nuit nous prenons plaisir à lire vos messages et nous nous efforçons de vous répondre rapidement.
Allez y, c’est fait pour ça.

Envoi en cours...